Je suis né dans l’enfer . de Youcef SEBTI

Publié: 28 décembre 2014 dans Articles de presse

 

Je suis né dans l’enfer
J’ai vécu dans l’enfer
Et l’enfer est né en moi
Et dans l’enfer
Sur la haine-ce terreau qui flambe-
Ont poussée des fleurs.
Je les ai senties
Je les ai cueillies
Et en moi a circulé
L’amertume
et de moi s’est saisie
L’amertume.
Arrêt. Souffle. Ombre.
Espoir. Départ. Recommencement.
Amours perdues. Amours dérobées. Amours possibles.
Sur le chemin d’un recommencement
Sur le sentier d’une lutte
J’ai débouché sur la folie
Et j’en ai ramené des algues.
L’enfer se continue…
Du brasier à la mer
De la mer au brasier
de la combustion
à l’immersion
l’enfer demeure
et les insurgés
Ont pour destinée la folie…

Youcef SEBTI –
il sera égorgé dans son lit…. dans la nuit du 27 -28 décembre 1993,

Extrait du recueil : l’Enfer et la folie – 1981Sebti Djaout Laghouati avec Tahar Djaoud ( second à partir de la gauche)  Youcef SEBTI avec le cartable.

commentaires
  1. Aziz Ramdani dit :

    Gloire à nos chouhadas. Tous les Youcef Sebti, Tahar Djaout et les autres restent présents parmi nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s