Suite aux événements survenus en France, j’ai lu plusieurs post, sur Facebook, liés à la prise d’otage du Telemly à Alger. Un rappel de certains faits s’imposent !

2 octobre 1994 : Le colonel Hadj Cherif Djelloul, commandant militaire du secteur d’Alger, est lâchement assassiné alors qu’il négociait sans arme, la reddition d’un groupe terroriste qui menaçait de faire sauter l’immeuble « Lafayette » dans le centre d’Alger

2 Septembre 1992 : le lieutenant MENADI Moncef, issu de l’école des cadets et chef de détachement spécial d’intervention (DSI) est tué alors qu’il montait les escaliers pour négocier avec les terroristes, la libération d’otage retenus dans un appartement d’une cité de Khazrouna ( W Blida )

En septembre 1981, soit un an avant l’assassinat du jeune étudiant Kamel AMZEL, l’arrestation du professeur Sayeh à Laghouat, provoque l’occupation d’une mosquée, le policier CHENINE Abdelkader, sera tué à l’arme blanche lors de l’intervention des forces de l’ordre. Il est la première victime de ce qui sera le terrorisme islamiste !

Nazim MEKBEL
26 mars 2018

Source : Ajouad Algérie Mémoires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s