Said MEKBEL


Témoignage  03 12 2012

Demain, lundi 3 décembre, 18 ans après l’assassinat de Said MEKBEL  journaliste et chroniqueur au journal Le Matin. Je ne connaissais rien de Said MEKBEL avant d’intégrer la rédaction du Matin en mai 1992. J’ai découvert l’homme en le côtoyant dans les locaux exigus du journal. Je me souviens de Said quand il rédigeait, au crayon, avec une gomme, sur une feuille de papier, souvent du papier kraft, son billet du jour «Messmar Djeha». Dans les locaux du Matin à la Maison de la Presse, Said n’avait pas une place privilégiée, il rédigeait son billet dans son petit coin de table. Son billet, il prenait soin de le faire lire aux journalistes avant de l’envoyer à la saisie. Je me souviens de ces nombreuses fois où Said MEKBEL , me tendant son billet, en me disant : «Lis et dis moi si c’est bon. Donne-moi ton avis, stp.»

Farid Alilat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s