OUARI Nacer


 

On se souvient très bien du journaliste OUARI Nacer et de sa mort, il était notre voisin, un homme très gentil,calme,c’était un certain 1 février 1995 une matinée glaciale quand il était devant sa voiture prés pour monter pour rejoindre son travail,

lorsque un groupe de terroristes l’ont entouré en bas du bâtiment n°03 à la cité bougara 2 (sidi moussa) ,alors lui il habitait bâtiment n°04 ,ils ont tiré sur lui et ils ont pris la fuite vers Oueld Allal « un village ou la plupart de ces habitants hébergeaient et nourrissaient les assassins des innocents » on le laissant baigner dans une marre de sang ,les gents commençaient à hurler de leurs balcons et qui n’aimaient pas la hogra de ces lâches ont tous descendu pour soutenir sa femme avant que sa dépouille transférait vers l’hôpital par la police,

Parmi ces gents était ma mère, comme si elle savait qu’un jour sa fille Amel subira le même sort , Nacer est mort,

Un climat de tristesse s’est propagé dans toute la ville de Sidi Moussa .allah yerahmou il est mort en héro pour que vive l’Algérie démocratique et républicaine.

Lamia de Sidi Moussa

…Je me souviens du jour de son enterrement, il habitait la rue Hamani (exCharras) demeure de ses parents,la prière du disparu a été faite à la Mosquée ER’RAHMA (ex Eglise Saint Charles) rue Khelifa Boukhalfa.Allah Yarahmou,qu’il repose en paix.

 

Bouzid d’Alger

commentaires
  1. Ouari mohamed dit :

    salam M Bouzid moi je suis Ouari Mohamed le fils de Ouari nacer j vrément envie de te rencontré le plus tot possible je te laisse mon Email espagn_e@hotmail.fr

  2. Balak dit :

    Allah Yerhmou oueskinahou fassiha Djinanihi
    Mais dire que l’Algérie est devenue républicaine et démocratique : vous vous égarez affreusement.
    Les milliers de morts n’ont servi à rien. Le terreau du TERRORISME rétrograde est toujours là.
    Rien n’a changé. Au lieu de donner un grand coup à l’INSTRUCTION et à l’EDUCATION, seul rempart contre l’aliénation et la démence islamo-intégristes, on est encore là à faire des discours désuets d’un autre âge.
    Première mesure à prendre : revenir à l’enseignement des années 60, c-a-d, enseigner les toutes les matières en langue française, quitte à faire à faire appel à des coopérants français. Coupez le le lien philosophico-religio-idéologique avec le machrek des bédouins. Seule l’Europe peut nous sauver du désastre.

    • le travail de mémoire fait partie d’une forme d’éducation, celle du travail pour l’histoire, cette histoire qui est enseignée par les parents et l’école et sans base de données, rien ne peut être fait.
      Reste maintenant à espérer que notre école changera et évoluera dans le bon sens .. mais ça c’est une autre paire de manches.

  3. maroua dit :

    je suis sa jeune fille maroua il ma laisser a lage de 5 mois ; setait un heros et il le restera pour tjr a mes yeux nchalah rabi yarahmo w yadja3lo m ahl l djana il a laisser un grand vide dans notre vie on taime cher PAPA

  4. Allouat Asma dit :

    Allah yerahmou, c’etait un mercredi comme aujourd’hui, premier jour du mois sacré de ramadan, à 9h10 …Je me préparais pour aller au collège.
    Je n’oublierai jamais ce jour là, j’avais 12 ans
    Il avait laissé une petite fille de 4 moi.
    Il était l’incarnation du voisin modèle, aimable, gentil, toujours souriant .
    Allah yerahmou.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s