Archives de la catégorie ‘hommages’

29 mai 1996 : Hassen BOUDJEMAI, commerçant. Menacé à maintes reprises par des terroristes, pour avoir refusé de collaborer avec eux, a été lâchement assassiné dans l’arrière boutique de son local à 67 rue Belouizad ex les halles. Son corps décapité a été retrouvé le soir même par son frère.

 

Plus que curieux. Carrément suspect. Le rapport du terrorisme intégriste aux “services” des autorités des États occidentaux que nous savons, commence à relever, au su et au vu d’une opinion internationale scandalisée, de la complicité ! Sinon comment expliquer…

Nul n’ignore que les Occidentaux, à leur tête les USA, ont créé de véritables “laboratoires” chargés d’élaborer des stratégies de subversion et de déstabilisation des États musulmans modernes, nationalistes et progressistes, au moyen de réseaux “intégristes” et “islamistes”.

L’on inscrivait alors cette action perverse et destructrice, soi-disant, dans le cadre de la “guerre froide”, c’est-à-dire de la lutte entre les blocs capitaliste et socialiste. Des groupes d’agents dont la fibre religieuse extrémiste est savamment “travaillée” sont grassement payés et dressés selon des méthodes pavloviennes dans des camps appropriés pour casser tout ce qui est “communiste” (en fait, tout ce qui va à l’encontre des intérêts US). Des États fantoches de la région sont mis à contribution pour mener à bien cette opération aux objectifs géostratégiques évidents.

La guerre d’Afghanistan a été le moment décisif de cette stratégie.
Les services de la CIA ont procédé à des recrutements massifs de mercenaires que l’on conforte dans l’idée du “djihad” pour la bonne conscience. Cependant, la simple allusion à celui-ci concernant la Palestine est strictement interdite. Et pour cause… En collaboration avec les officines sionistes, l’histoire de l’Islam (schismes, luttes intestines, rôle de la violence et du crime politiques pour accéder au pouvoir, extrémismes…) et la sociologie de l’évolution du monde musulman sont étudiées avec bien des arrière-pensées.

Aujourd’hui, tout laisse à penser que les USA et les Occidentaux passent à une autre phase de leur plan. Après l’effondrement du “communisme”, ce sont l’Islam et la Oumma islamique, réelle et concrète, qui sont ciblés, pour contrecarrer son éveil inquiétant.
Objectif : détruire les États musulmans modernes, en utilisant ceux qui “reculent” contre ceux qui “avancent”, en semant la fitna. Il s’agit de déblayer le chemin pour l’avènement du “Nouvel Ordre”, celui du plus fort.

Le fait que ce sont l’Irak, l’Égypte et l’Algérie qui sont essentiellement visés avec les mêmes techniques d’assassinat de l’élite, de sabotage, de subversion, de déstabilisation, les mêmes armes israéliennes, la même barbarie et sauvagerie, n’est-il pas significatif ? “Guérir le mal par le mal”, doivent penser les stratèges.

Les principales capitales occidentales et celle des USA se sont avérées être des lieux de résidence et de commandement bien protégés des chefs des organisations terroristes intégristes, condamnés par la justice de leurs pays pour des crimes de la plus haute gravité, qu’ils ont publiquement revendiqués dans la presse internationale ! Finances, armes et ordres d’assassiner cadres et intellectuels viennent, sans nul doute, des pays de Gœthe, Shakespeare et autres Voltaire. Droits de l’homme, démocratie et “civilisation”, dites-vous !

Jusqu’à preuve du contraire, l’on est en droit d’affirmer que les USA et les États occidentaux ont misé sur l’utilisation du terrorisme intégriste pour atteindre certains buts politiques. Les faits sont têtus. Leur responsabilité historique est des plus graves.

El-Hadi​.
(Signature : Ferhat CHERKIT dans El Moudjahid)

Source : http://www.algerieinfos-saoudi.com/2014/06/7-juin-1994-ferhat-cherkit-qui-avait-implique-les-usa-dans-la-fitna-est-assassine.html