Djamel BOUCHIBI


Pour que nul n’oublie : Djamel BOUCHIBI est mort pour l’Algérie.

Triste fut la nuit du 24 avril de l’année 1996. Ce jour là, des assassins, des criminels sans foi et ni loi, des sanguinaires, des lâches, des monstres ont égorgé notre confrère en son domicile situé au Gué de Constantine à Alger.

Sans pitié aucune, les assassins ont lâchement égorgé un homme sans défense. Ils ont tué Djamel qui voulait une Algérie libre, moderne et démocratique. Ils ont tué Djamel car les assassins voulaient faire de l’Algérie, un Afghanistan bis. « Sans commentaire ». Notre confrère travaillait en qualité de chef de centre médico-social du journal « El-Moudjahid. Marié et père de quatre enfants, Djamel a donné sa vie pour l’Algérie. Repose en paix Djamel, les Algériens ne vous oublieront jamais.

Abderrahmane HAKKAR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s