Archives de la catégorie ‘Photos’

  Suite aux événements survenus en France, j’ai lu plusieurs post, sur Facebook, liés à la prise d’otage du Telemly à Alger. Un rappel de certains faits s’imposent !

2 octobre 1994 : Le colonel Hadj Cherif Djelloul, commandant militaire du secteur d’Alger, est lâchement assassiné alors qu’il négociait sans arme, la reddition d’un groupe terroriste qui menaçait de faire sauter l’immeuble « Lafayette » dans le centre d’Alger

2 Septembre 1992 : le lieutenant MENADI Moncef, issu de l’école des cadets et chef de détachement spécial d’intervention (DSI) est tué alors qu’il montait les escaliers pour négocier avec les terroristes, la libération d’otage retenus dans un appartement d’une cité de Khazrouna ( W Blida )

En septembre 1981, soit un an avant l’assassinat du jeune étudiant Kamel AMZEL, l’arrestation du professeur Sayeh à Laghouat, provoque l’occupation d’une mosquée, le policier CHENINE Abdelkader, sera tué à l’arme blanche lors de l’intervention des forces de l’ordre. Il est la première victime de ce qui sera le terrorisme islamiste !

Nazim MEKBEL
26 mars 2018

Source : Ajouad Algérie Mémoires

Les personnes qui ont des compétences doivent être valorisées. Ce sont celles-là qui doivent être aux avants- postes. Dans l’avenir, si Dieu le veut, nous ferons en sorte d’accorder à la science une place primordiale.

Le problème de l’Algérie n’est pas religieux, l’Islam et la religion de tous, pas celle de quelques individus.

Zeghloul Pacha a dit :  » la religion est à dieu et la patrie à tous le monde. » Comment pouvons-nous connaître le fond intérieur des gens ? Laissons Dieu être juge, l’Islam est ancré en Algérie, il ne faut pas se pencher sûr ça, car nous sommes tous des musulmans.

Il y avait un homme qui faisait sa prière. Ali, que Dieu l’honore, rencontre un bédouin qui venait d’accomplir sa prière, Ali lui dit :  » ta prière n’est pas valable « ,  » Pourquoi cela ?  » rétorqua l’homme,  » pour telle et telle raison  » répondit Ali.  » Refais ta prière ! « .

Le bédouin s’exécuta puis s’inquiéta de la validité de sa prière. Ali lui dit alors :  » C’est la première qui était valable, elle était adressée à Dieu, la dernière était adressée à moi  »

Ce sont les intentions qui valident les actions. Celui que Dieu n’a pas placé dans le droit chemin, ne le sera pas par l’homme. Je n’ai pas à demander des comptes à un homme, fait-il ou pas sa prière.

Si Dieu le place dans le droit chemin, tant mieux. La prière éloigne des turpitudes, la religion est dans le coeur, la religion est dans les actions, les comportements, la conduite, la dignité.

Tels sont les sujets sur lesquels on devrait se pencher en matières de spiritualité.