Articles Tagués ‘decennie noire’

En lisant les différents posts sur facebook reprenant le désastre de l’école algérienne, m’est venue cette pensée pour ceux que nous recensons au sein d’Ajouad Algérie Mémoires.
Ils étaient enseignants, professeurs, universitaires.
Veuillez par avance excuser l’oubli de certains  » noms  » mais cette liste est bien loin d’être exhaustive, bien au contraire, elle en appel à votre contribution.
Une forte pensée pour les élèves et les étudiants qui ont connu le même sort.
1992
Belazhar Abderahmane
1993
Djaout Tahar
Liabes Djillali
Boucebci Mahfoud
Boukhobza M’hamed
Saheb Mohand Oublaid
Saheb Rachida
Hambli Ahmed
Guenzet Rabah
Belkhenchir Djillali
Sebti Youcef
1994
Tigziri Rachid
Djellid Bachir
Asselah Ahmed
Aouati
Djebaili Salah
Stambouli Rabah
Chouaki Salah
Fardeheb Abderahmane
Douara Abdelhamid
Halis Tahar
Mekbel Said
Belgacem Aziz
1995
Mansouri Ali
Menni Ourais Fatma Zohra
Meziane Zhor
Chenoufi Aissa Khadidja
Benboulaid Abdelwahab
Moustfaoui Hadjila
Hadji Ratiba
Boulbekziz Malika
Benchohra Yahia
Bekhti Benaouda
Habibi Fatma Zohra
1997
Ouahioune Djaffar
Merouabi Mounir
Dich Amina
Tounsi Aziz
Boudaoud Kheira
Bouteraa Rachida
Mehdane Zohra
Bouhend Fatma
Fliou M’hamdia
Louhab Naima
Lenfad Hafida
Cherrid Kheira
Saber Lahbib
Djaknoune Fatma
Bouali Hanafi Sahnounia
1999
Djatri Saadi
Nazim MEKBEL
13 septembre 2017

 » Voilà l’image qui m’a fait vibrer le plus de la marche des retraités et des blessés de l’ANP le dimanche 21 mai 2017 de Boumerdes vers Alger …peut être parce que Farouk est un ami, on a le même âge… Il était toujours souriant , dynamique et élégant. il a décidé de rejoindre l’armée nationale… Je me souviens comme si c’était hier de la triste nouvelle qui a fait sombrer toute la région d’Aokas dans une tristesse indescriptible … Farouk a perdu ses deux pieds et une main lors de l’explosion d’une mine antipersonnel alors qu’il était en plein ratissage à Tenesse( Chlef) … Farouk et ses amis militaires traqués les sbires de  » la personnalité nationale  » Madani Mezrag… L’Algerie a tourné le dos à ses meilleurs enfants!
Madani Mezrag et ses acolytes roulent avec des Mercedes blindées tandis que Farouk et ses amis luttent encore pour avoir une retraite décente…
Pauvre Algérie! « 
Photo prise lors de la marche des retraités et des blessés de l’ANP le dimanche 21 mai 2017 de Boumerdes vers Alger
Texte et Photo  Hafit ZAOUCHE