Youcef SEBTI


 

Youcef Sebti : Né le 24 fevrier 1943 à Boudouis – Assassinée le 28 décembre 1993 à Alger

Après l’école primaire et la médersa à El Milia, le lycée d’enseignement franco-musulman de Constantine, il entreprend des études d’agronomie et de sociologie. Il passe quelque temps à l’hôpital psychiatrique de Kouba (Alger). Chimiste puis enseignant à l’école d’agriculture de Skikda, à partir de 1969, il est enseignant à l’institut agronomique d’El Harrach, où il consacrera pratiquement la moitié de sa vie à l’enseignement et à la recherche. Poète et écrivain libre, personnalité forte par ses idées, président du comité des sages de l’INA, il était l’un des fondateurs de l’association culturelle El Djahidiya dont il fut secrétaire général. Sebti s’activait inlassablement au niveau de plusieurs revues scientifiques et culturelles ainsi que des mass media tant au plan national qu’international.

Dans la nuit du 27 à 28 décembre 1993, à El Harrach, des mains criminelles ont prématurément mis fin à sa vie. Sebti astreint son verbe à exprimer dans un style cru, un désespoir total et une solitude traumatisante. Douloureux dans son itinéraire, affamé dans sa quête, écœuré par l’absurde du quotidien, ce poète de l’angoisse, lucide, ennemi des nouveaux riches et des faux-semblants, a une passion illimitée du vrai. C’est lui prophétique qui écrit : « Je pleure l’été qui se retire / Je songe à la vieillesse / A la mort qui me dévoreront / bien avant / le retour du printemps (In L’Enfer et la Folie, page 53).

Œuvre : L’enfer et la folie, poème, Sned, Alger, 1981. Il laissa de nombreux manuscrits dont des nouvelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s