Publié: 16 février 2014 dans Articles de presse

BELGHEZLI Achour et Dalila DRIDECHE  sont tués à Tizi-Ouzou

17 février 1996 : BELGHEZLI Achour et Dalila DRIDECHE Journalistes de l’hebdomadaire francophone privé « Le Pays-Thamurth sont tués à Tizi-Ouzou.

 » Cela fait 18 ans qu’une boule de feu et de chagrin s’est installée au plus profond de notre être depuis le 17 février de l année 1996, jour au les balles assassines de ces soit disant policiers du 27emme jours du ramadan de la même année ont sauvagement ôter la vie de MOH ACHOUR BELGHEZLI, causant ainsi la perte d’un journaliste, d’un militant pour la démocratie et la reconnaissance de l’identité berbère, mais avant tout la perte d ‘un père pour moi . toi qui a tant aimé ta famille, ta patrie toi qui n’as jamais connu la peur, tu as lu LE « MÉPRIS » (d’Alberto Moravia) mais tu ne la jamais ressenti . REPOSE EN PAIX TRÈS CHÈRE PÈRE  »

par BELGHEZLI Aghilas ( 17 02 2014 )

commentaires
  1. DRIDECHE dit :

    A ma soeur drideche dalila , smail jefsah et tous autre journalistes on pensent toujours a vous
    reposés en paix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s