Publié: 5 décembre 2013 dans Articles de presse

Décembre 1994

Plusieurs agents de la  protection civile sautent sur des bombes enfuies dans les dépouilles des victimes du terrorisme.

 » j’y ai perdu mon frère, il était parmi les plus jeunes officiers de la protection civile, il avait 24 ans. Ce jour là des cadavres mutilés et blessés ont été piégés. Il a essayé de sauver une vielle et sa fille de 25 ans et la bombe les a déchiqueté avec 7 de ses collègues !  » ( Témoignage A.Bellataf )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s