Cheb AZIZ ( Bechiri Boudjemaâ) : 20 Septembre 1994

Publié: 20 septembre 2013 dans Articles de presse

20 Septembre 1994 : Cheb Aziz ( de son vrai nom Bechiri Boudjemaâ)
La nuit du 20 septembre 1994 le chanteur de Constantine Cheb Aziz animait un mariage dans un quartier de Constantine. Ce jour-là, Aziz n’a jamais pensé que dehors, des intégristes islamistes assoiffés de sang, l’attendaient pour lui ôter la vie. A la fin du mariage, Aziz a été obligé par la force de suivre ses bourreaux qui l’emmenèrent vers une destination inconnue. Les semeurs de mort n’ont eu aucune pitié pour lui. Il fut assassiné et mutilé. Pourtant Aziz n’a fait de mal à personne, il ne faisait pas de politique et ne faisait que chanter l’amour, afin de donner la joie, le bonheur et l’espoir à ses fans. Le sale méfait des intégristes n’a pas réussi à faire taire Cheb Aziz. Les chansons du martyr sont toujours répétées et écoutées non seulement en Algérie mais également en Tunisie, au Maroc et en France. Parmi les chansons les plus répétées par les fans de Cheb Aziz, nous pouvons citer « Ya Jamala, Lehoua Wadrere, Rouhi Beslama Walah ma Nenssek» et surtout «Rani Maghdour». ……., les Algériens

Cheb AZIZ (BACHIRI Boudjemaa) : Jeune chanteur, est retrouvé égorgé le 20 septembre  96 à Constantine.

Cheb AZIZ (BACHIRI Boudjemaa) : Jeune chanteur, est retrouvé égorgé le 20 septembre 96 à Constantine.


Moncef Rédha
lien : http://journalinfos.centerblog.net/235-hommage-a-cheb-aziz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s